Não se trata de ressuscitar passados mas apurar nossa capacidade de escutar as coisas ...

Regina Guimarães


22 de jun de 2012

Quand la mode ne tient qu’à un fil

 
Integrando a programação do 15° Congresso Internacional de Renda que acontece no início de julho em Caen, França, o Museu da Normandia realiza a exposição 

Dentelles.Quand la mode ne tient qu'à un fil
  
"Pour la première fois, sont réunies à Caen des pièces en dentelle choisies parmi les plus belles collections textiles de France et d'Europe. 
Afin de donner à voir le faste des dentelles normandes, une riche iconographie allant du portrait de cour aux gravures et photographies de mode vient ponctuer la présentation des grands cols à rabat, barbes, robes à crinoline, ombrelles et créations haute-couture.Si la dentelle est aujourd’hui un ornement incontournable du vestiaire féminin, elle a longtemps été un produit de luxe réservé aux élites, convoité par les femmes, mais aussi par les hommes.
Du XVIIe s. jusqu’aux premières années du XXe s., la Normandie a bâti sa réputation sur la production d’Alençon, de Caen et de Bayeux. Issues des manufactures normandes, des pièces en dentelle de très grande qualité s’en allaient parfaire le costume des grands ce de monde. Les points d'Alençon et d'Argentan, les blondes et les chantilly étaient recherchés, convoités voire adulés à l'excès par les cours européennes du XVIIe à la fin du XIXe siècle.
Plus qu'un simple tissu, la dentelle est au carrefour de plusieurs histoires. Signe ostensible de richesse et de distinction sociale, elle dessine en creux l'histoire d'une région, lorsqu'une de ses principales ressources économiques était soumise au phénomène fluctuant de la mode."